Accablé

Accablé de souvenirs,
même du devenir,
par les fantômes, inconnus,
de ma prochaine vie,
je reste la bas, silencieux,
cependant si bien présent,
a moi même, comme une chêne,
à la fête du gui parmi les Celtes.

Annunci